Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 13:33

Ma soeur Michèle et mon beau-frère Fabrice ont fêté leurs 40 ans ce weekend. Du coup je leur ai concocté une p'tite chanson, parodiant l'oeuvre de Teri Moïse "Dans les poèmes de Michèle", histoire de faire rire les convives. Ma soeur et mon beauf' sont des fêtards, ils aiment recevoir du monde à la maison, sortir, faire la fête, vivre quoi donc j'ai exagéré un peu leur vie tumultueuse. Leurs deux enfants ont joué aussi le jeu et ont mimé les paroles pour que ce soit encore plus drôle...

Michèl' , Fabric'

Vous fêtez aujourd'hui vos quarant' ans

Plus jeun' , plus liss'

Vos visag' se flétriss' sous le poids des ans

Ca coût' cher, un bras

Pour fair' un bon lifting et changer

Refrain :

Dans les soirées chez Michèl'

Les bouteilles rend' bell'

Viv' l'alcool, l'alcool, l'alcool

C'est lorsque l'on se couch'

Que tout devient trop louch'

C'est pas d'bol, pas d'bol, pas d'bol

Fabric' est trist'

La cav' à vin se vid' mêm' si il résist'

Amis, famill'

Sont des vorac' qui picol' toute la nuit

C' qu'il faut, c'est sûr

C'est déménager loin, très loin

Refrain 2 :

Dans les dîners chez Fabric'

Les fronts, les yeux se pliss'

C'est trop dur, trop dur, trop dur

Se lever et marcher

Just' pour aller pisser

Sur les murs, les murs, les murs

Avec ces mots si drôl'

Vous n' devez rien changer, changer

Refrain 3 :

Quand chez Fabric' et Michèl'

Il nous pousse des ail'

Faut voler, voler, voler

C'est quand on atterrit

Qu'on s' couche dans nos lits

Pour rêver, rêver, rêver

Repost 0
Published by Satine - dans parodies
commenter cet article
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 17:11

Une petite parodie à l'occasion des 60 ans de mes parents qui avaient convié pour ce jour tous leurs amis et familles. J'avais choisi la chanson de Tino Rossi : "la vie commence à 60 ans" car les refrains étaient vraiment superbes. J'ai juste changé les strophes pour rendre la chanson plus personnelle et appropriée à mes parents. Bonne lecture.

 

Ces 60 années que vous fêtez

Est-c' la réalité ?

Le temps n'a pas de prise sur vous,

Nous en sommes jaloux.

Où sont les rid' qu'on essaie de cacher,

Les cheveux poivrés-salés ?

Quelle potion avez-vous bu ?

On est sur le cul !


 

Refrain :

La vie commence à 60 ans

Quand on la connaît mieux qu'avant

Et que l'on a appris par coeur

Tous les raccourcis du bonheur.

La vie commence à 60 ans

Quand on peut prendr' enfin le temps

De répondr' aux questions qu'on pos',

De s'approcher plus près des chos'.


 

C'est une chanc' que nous avons eu

D'vous avoir comm' parent,

Les soirées tarot, whist et barbu

Ont marqué notre temps.

Vous nous avez tant appris, tant donné,

On ne veut rien oublier,

Doux papa, tendre maman,

On vous aime tant.


 

Refrain 2 :

La vie commence à 60 ans

Quand on se réveill' en chantant

Avec une voix toute neuv'

Et un moral à tout' épreuv',

Quand on a encore tout à fair'

Cueillir ses ros', être grands-parents

Chaqu' instant a un commenc'ment

 

La vie commenc' à 60 ans.

Repost 0
Published by Satine - dans parodies
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 18:53

Chaque année, mon amie Marie fête son anniversaire dans la salle de son village et nous sommes une cinquantaine à en profiter. Pour ses 40 ans, on a décidé de lui faire des petites surprises comme des jeux-test, un flashmob sur la BO "The time of my life" de Dirty Dancing, la chorégraphie de Claude François et de ses Clodettes sur la chanson "Alexandrie, Alexandra" mais aussi une parodie de la chanson "Mamma Mia" d'Abba. Cela tombe très bien, mon amie se nomme Marie Garcia...

Voilà ce que j'ai écrit et ce qu'on lui a tous chanté.

 


 

On t’a tous rencontrée - de façon différent’ :

Au boulot, en soirée – tu étais si plaisant’

Qu’on a craquééééé – sur ta gentilless’

Qu’on a cherchéééé – à poursuivre cett’ allégress’

Par amitié de toi on est fous.

Pour toujours – tu pourras compter sur nous

A jamais – on sera auprès de toi.

Oh oh oh oh

 

Refrain :

Marie Garcia – on est là ce soir

Pour toi – et tes quarant’ printemps

Marie Garcia – ne broie pas du noir

Non, non – faut aller de l’avant

Ouiiiiiiiiii on est là pour danser

Pououououour se trémousser, chanter

Alors – éclat’-toi toute la nuit !

Marie Garcia - à bas les ennuis

Ce soir – c’est la fête de ta vie !

 

Il faut pas t’inquiéter – quarant’ ans ce n’est rien

Un nombre malfamé – qui veut fair’ son malin ;

Mais t’es plus foooooort’ – que ce p’tit ingrat

C’est à la pooooooort’ – que vit’ tu le piétineras ;

Ce qu’on ador’ c’est ton caractèr’ :

C’est rigolo de voir les mecs se tair’

Devant toi, ils ne font jamais les fiers.

Oh oh oh oh

 

Refrain :

Marie Garcia – on est là ce soir

Pour toi – et tes quarant’ printemps

Marie Garcia – ne broie pas du noir

Non, non – faut aller de l’avant

Ouiiiiiiiiii on est là pour danser

Pououououour se trémousser, chanter

Alors – éclat’-toi toute la nuit

Marie Garcia - à bas les ennuis

Ce soir – c’est la fête de ta vie !

Marie Garcia - offre tes sourir’

Cett’ nuit – doit êtr’ un pur délir’ !

Marie Garcia - bois un peu d’alcool

Cul sec – pour voir si tu t’envol’ !

Marie Garcia – lâch’-toi complèt’ment

Car la - vie se vit intensément !

Ouiiiiiiiiii on est là pour danser

Pououououour se trémousser, chanter

Alors – éclat’-toi toute la nuit

Marie Garcia - à bas les ennuis

Ce soir – c’est la fête de ta vie !

Repost 0
Published by Satine - dans parodies
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 15:16

Parodie de "Aux Champs Elysées" de Joe Dassin pour le mariage d'un couple d'amis le 14 août. On avait fait des photocopies des paroles et toute la salle a chanté... J'espère que ça leur a fait plaisir...

 

mariage.jpg

 

Ils s'baladaient
Dans leur bahut
Très concentrés
Et résolus
Car ils se destinaient sans peine à un grand avenir.

Mais le destin
S'occupa d'eux
Un même chemin
Pour être heureux
Puis leurs regards s'entrecroisèrent et ils défaillirent.

Oh, les amoureux !
Oh, c'est fabuleux !
Leur coeur palpite, leurs mains s'agitent
Au creux de leur âme, un feu crépite.
Il n'y a plus qu'à l'attiser pour pas qu'il s'effrite.

 

mariage2.jpg

 

Se tenir la main
Et s'embrasser
Faire des câlins
Se caresser
Il n'y a rien d'plus naturel quand on s'aime ainsi.

Se dire je t'aime
Sans retenue
Etre fidèles
C'est convenu
On se fait alors des promesses d'amour infini.

Oh, vous vous mariez !
Oh, faut assumer !
Moins de beuveries, moins de sorties
Faut partager tout' ses envies
Mais y aura toujours les amis pour vous faire marrer.

Prendre un appart'
Le décorer
Idées en vrac
Qu'il faut trier
Et pour ne pas se disputer, vive les compromis.

Faire un enfant
Reflet d' vous deux
Etre parents
C'est merveilleux
Vous le verrez évoluer dans votr' nouveau nid.

Oh, une nouvelle vie !
Oh, pour toute la vie !
Un prochain toit, un' bague au doigt
Faudra pas faire n'importe quoi
On vous souhaite beaucoup de bonheur et d'amour aussi.

 

mariage3.jpg

Repost 0
Published by Satine - dans parodies
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 19:38

Parodie réalisée à l’occasion des 55 ans de mariage de mes grands-parents, une autre suivra.

 

Ce texte magnifique est à l’origine un poème de Louis Aragon. Jean Ferrat en a fait une chanson émouvante (les paroles originales se trouvent sous ma parodie) récemment reprise par les Enfoirés (Claire Keim, Julien Clerc, Amel Bent et Bénabar) dans l’album « le secret des Enfoirés » sorti en mars 2008. C’est d’ailleurs grâce à ce spectacle que je suis allée voir à Strasbourg que l’intuition m’est venue…

 

Que serions-nous sans vous

 

Refrain :  Que serions-nous sans vous à qui on doit la vie

     Que serions-nous sans vous qui nous avez chéris

     Quels que soient nos problèm’, vous êtes toujours là

      Pour soulager nos pein’, vous ouvrez grands vos bras.

 

On a de bons souv’nirs quand nous étions enfants

Ces moments de plaisir que l’on partageait tant

Vous étiez débordés mais nous donniez du temps

Parfois si fatigués et pourtant si présents

Que tout’ notre jeuness’ fut vécue sans détour

Pas besoin de richess’ quand on a tant d’amour.

 

Refrain

 

On pourrait prendr’ exempl’ sur votre vie à deux

Ces bonheurs qu’on contempl’, se contenter de peu

Des dîners en famill’, les sourir’ des enfants

La beauté de la vie, malgré tous les tourments,

L’importanc’ de l’amour qu’on offr’ avec élan

On ne peut rester sourd, quand on reçoit tell’ment.

 

Refrain

 

Les années ont passé, nous somm’ dev’nus adult’

Ces instants partagés, jamais on n’les occult’.

On a tous un’ famill’ qu’on essaie de bâtir

En ayant à l’esprit, l’envie de réussir,

Vous êtes nos modèl’, pour avoir à notr’ tour

Une vie aussi bell’, le fruit de vos amours.

 

Refrain 2 : On n’pourra vous remercier, jamais comm’ il se doit

        D’vous être sacrifiés, pour nous autant de fois

        C’est à notr’ tour maint’nant de vous dir’ en poèm’

        Pour nous vous comptez tant et combien on vous aim’.

 




 

Texte original de la chanson de Jean Ferrat :

 

Refrain: Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
              Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
              Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
              Que serais-je sans toi que ce balbutiement ?

J'ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon
J'ai tout appris de toi, comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme, au passant qui chante, on reprend sa chanson
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson

Refrain

J'ai tout appris de toi, pour ce qui me concerne,
Qu'il fait jour à midi, qu'un ciel peut être bleu,
Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne
Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderne
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux
Tu m'as pris par la main comme un amant heureux

Refrain

Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes,
N'est-ce pas un sanglot de la déconvenue,
Une corde brisée aux doigts du guitariste ?
Et pourtant, je vous dis que le bonheur existe
Ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues,
Terre, terre, voici ses rades inconnues

Refrain


Repost 0
Published by Satine - dans parodies
commenter cet article
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 17:27
Parodie de "Mistral gagnant de Renaud" écrite ans pour le mariage d’un couple d’amis dont c'était la chanson préférée...
 
mariage.jpg

QUE VOTRE BONHEUR SOIT GRAND
 
Aujourd’hui le mariag’ vous unit pour la vie
Va falloir assumer jour et nuit
Vous savez ce n’s’ra pas évident tous les jours
Mais ça ira tant qu’il y a d’l’amour
Le bonheur n’est pas acquis, vous d’vez le gagner
Alors il va falloir s’accrocher
Vivr’ à deux c’est partager les rir’ et les pein’
Pour éviter que ne s’install’ la hain’
 
Banissez les disput’ vain’ et inutil’ au profit des sourir’
Donnez votr’ amour chaqu’ heur’, chaque jour pour éviter le pir’
Et vous serez gagnants
 
Offrez vous du bon temps quel que soit le moment
Car la vie à deux n’ dur’ qu’un temps
Alors fini les sorties en célibatair’
Jetez pyjamas et grenouillèr’
Sortez slip kangourou, guêpièr’ et port’-jarr’tell’
Votre vie n’en sera que plus bell’
Nous on veut cajoler un’ petit’ Gloria
Contempler ses rir’, ses premiers pas
 
On dit qu’un enfant ça change la vie, on dit qu’ça l’embellit
C’est un’ partie d’vous qu’vous verez grandir au fil de votr’ vie
Et vous serez parents
 
Maintenant si cela ne vous tente pas
Tant qu’y a des amis, y a d’la joie
On sera toujours là pour fair’ la fiesta
Avec Kro, whisky ou vodka
Un coup de téléphon’, on débarqu’ tous chez vous
Jusqu’au p’tit jour, on f’ra les fous
Vous vous êtes pas mariés pour devenir curés
La vie est trop court’, faut s’amuser
 
On est tous là ce soir pour vous dir’ à quel point on vous aim’ tous les deux
Rangez vos mouchoirs aujourd’hui c’est un’ fêt’ qui brill’ de mill’ feux
Que votr’ bonheur soit grand
Que votr’ bonheur soit grand
Repost 0
Published by Satine - dans parodies
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 20:08
Parodie de "la bohème" de Charles Aznavour écrite à l'occasion des noces d'or de mes grands-parents avec l'aimable participation de mon frère.


On vous parle d’un temps
Que les moins d’cinquante ans
Ne peuvent pas connaître
Mémé, en son jeune âg’,
Habitait un villag’
Et s’ennuyait peut-être.
 
Alors arriva Dori,
Beau marin d’Italie
Racontant ses exploits
C’est là qu’ils s’sont connus
Qu’ils s’sont tout d’ suit’ plu
Et que tout commença.
 
Refrain : 
Mémone et pépone
Un coup de foudr’ et cinquant’ ans
Mémone et pépone
Beaucoup d’amour et sept enfants.
 
La vie n’était pas ros’,
Mais ne fut pas moros’,
L’union était si belle
Ell’, gardant la maison,
Nourrissant les gloutons,
Ne pensait pas à elle.
 
Lui, bossait à l’usin’,
Des conditions difficil’
Et un salair’ minime,
Il travaillait jour et nuit,
Mémé berçait les p’tits
Ainsi passait leur vie.
 
Refrain :
Mémone et Pépone
Trente à vivre pour vos enfants
Mémone et Pépone
Quell’ fierté d’les voir maintenant.
Repost 0
Published by Satine - dans parodies
commenter cet article