Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 14:02

Encore un livre envoyé par Babélio, décidément je suis gâtée. C’est la lecture d’un extrait de la quatrième de couverture qui avait arrêté mon choix :


 

vengeance.jpgUn meurtre barbare. Une disparition angoissante. Un policier au-dessus de tout soupçon. Et un journaliste lancé dans une quête effrénée de la vérité…
Quand le corps d’une prostituée est retrouvé à moitié enterré dans le bois d’Ellicott Creek, non loin de Buffalo, Jack Gannon devine aussitôt que cette affaire pourrait donner à sa carrière de journaliste le sérieux coup de pouce dont elle a besoin : s’il parvient à obtenir des informations exclusives, peut-être pourra-t-il décrocher le poste dont il rêve dans un grand quotidien new-yorkais ? Son intérêt pour le meurtre d’Ellicott Creek grandit encore lorsqu’il apprend qu’une des amies de la victime, une ancienne prostituée, vient de disparaître sans laisser de traces. Dès lors, Jack en est sûr : les deux affaires sont liées. Et le tueur va de nouveau frapper.
Très vite, son enquête s’oriente vers Karl Styebeck, un inspecteur respecté et apprécié de tous, mais qui semble avoir des liens avec les deux victimes. Persuadé que les policiers se refuseront à mettre en cause un des leurs, Jack décide alors de tout faire pour révéler au grand jour les secrets sombres et inavouables de cet homme apparemment au-dessus de tout soupçon. Sans se douter qu’il va ainsi mettre en jeu bien plus que sa carrière, et entamer une terrifiante descente aux enfers…

 

L’auteur met en avant un journaliste Jack Gannon, nominé au prix Pulitzer, cela pourrait paraître étrange mais quand on lit la biographie de Mofina sur la quatrième de couverture, on comprend bien mieux ce choix : « Rick Mofina écrit depuis l’enfance. A quinze ans, il vend sa première nouvelle à un magazine du New Jersey. Encore étudiant, il fait ses armes au Toronto Star. Durant trente ans, sa carrière de journaliste le conduit aux quatre coins du globe – Caraïbes, Afrique, Moyen Orient. Il couvre aussi de nombreuses affaires criminelles aux Etats-Unis. Parallèlement, Rick Mofina écrit des histoires policières qui sont publiées notamment dans le New York Times. Remarqué par Michaël Connelly, James Patterson et Dean Kontz, il a obtenu plusieurs prix comme auteur de thrillers. »

 

Jack Gannon n’a peur de rien et il se fie à son flaire, à ses intuitions. Qu’importe les remarques de son chef ou de ses collègues, qu’importe les reproches des flics qui défendent leur collègue accusé, qu’importe les risques, Gannon n’a qu’une idée en tête : prouver qu’il a raison et que Styebeck est coupable. Les crimes sont si horribles, les filles si mutilées qu’il ne peut en être autrement. Styebeck, le flic bénévole dans une association de réinsertion, le héros qui a sauvé des enfants d’une maison en flammes, n’est pas au-dessus des lois. Mais les déclarations des prostituées ne pèsent pas lourdes face au palmarès du flic et Styebeck a des amis haut placés prêts à le défendre.

Gannon se sent encore plus concerné lorsqu’une mère éplorée arrive à son bureau pour lui dire que sa fille a disparu. Il découvre un lien entre la victime et cette femme qui manque à l’appel. Gannon va alors redoubler d’efforts, utiliser tous ses contacts, faire d’innombrables recherches sur internet mais aussi sur le terrain dans le but de retrouver la jeune femme vivante et de prouver aux yeux de tous que dès le départ ses articles étaient vrais.

 

En résumé : tout ce que j’aime. L’enquête passionnante est menée tambour battant, les crimes sont sanglants et violents, la disparition est mise en parallèle ; elle est si cauchemardesque qu’on n’a qu’une envie : tourner les pages plus vite pour libérer la femme de cette situation horrible. Les actions se succèdent et nous offrent plein de rebondissements, Mofina nous emmène avec lui avec facilité, il nous tient en haleine tout du long.

Ca ne m’étonne pas du tout que le grand maître Michaël Connelly écrit sur la première de couverture : « un thriller à couper le souffle ! A lire de toute urgence. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nettoue 14/12/2013 07:54

J'ai tant de retard dans mes lectures que je vais tout reprendre à petits pas, chère satine !
Je t'embrasse chère Satine

Satine 09/12/2013 19:20

Contente de te savoir de retour, tu viens relire quand tu veux...

nettoue 08/12/2013 07:50

Bonjour Satine
Je ferai la lecture plus tard, et je suis heureuse de revenir chez-toi
Bisous mon amie