Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 01:26

Petite participation au défi proposé par abeilles50....


Le temps passe, s’écoule inexorablement,

Faisant de nos vies, des histoires, des romans

Qu’on aime relire le soir au coin du feu ;

Se rappeler notre enfance, ses jours heureux.

 

enfance5.jpeg

 

Nous étions cinq, mes parents, mon frère, ma sœur,

Je ne me souviens que d’un immense bonheur,

Au sein de cette maison parsemée de fleurs

Que mes parents ont payée par leurs durs labeurs.


 enfance3.jpeg


On rentrait le soir après nos journées d’école,

On faisait nos devoirs, fallait bien qu’on s’y colle

Puis on se retrouvait devant notre télé

Ou autour d’un jeu de cartes ou de société.

 

enfance2.jpeg


A Pâques, on cherchait les œufs dans notre jardin,

A Noël, on ornait ensemble le sapin,

En hiver les batailles de neige éclataient,

En été, nos rollers arpentaient nos allées.

 

enfance1


Ma mère nous concoctait de bons petits plats

Pendant que papa se battait au syndicat,

Elle nous a transmis ce don, l’art culinaire,

Il nous a appris à ne pas nous laisser faire.

 

Mes amies les plus proches habitaient le quartier,

Quelques maisons ou quelques rues à traverser,

Les trottoirs se souviennent encore de nos craies,

Au jeu « à chacun sa guerre » on s’abandonnait.

 

Que de fous rires il y eut au cœur de nos maisons ;

On se racontait nos premières émotions

Transformées en poèmes, dessins et chansons,

Nos anniversaires fêtés à l’unisson.

 

Puis l’heure des études nous a séparées,

On a pris le chemin de notre destinée,

La famille reste là, certains amis s’en vont

Laissant place à d’autres, de nouveaux horizons.

 

enfance4.jpeg

 

Alors que la trentaine pointe ses oreilles

Je ne peux pas dire que ce n’est plus pareil,

Les boums disparaissent au profit de bons repas,

Mes parents, mon frère, ma sœur sont toujours là.

 

Chacun a pris son envol, a quitté le nid

Pour construire avec le temps sa propre famille,

Mes parents ont repris le chemin des voyages,

Entourés d’amis, l’escapade n’a pas d’âge.

 

On quitte le foyer par soif de liberté,

Mais une fois installés, on se remémore

Ces doux instants passés, gravés dans nos pensées,

Qui font ce que nous sommes, nos plus chers trésors.


 

enfance6.jpeg

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans Imagination
commenter cet article

commentaires

Satine 06/06/2011 18:00


Merci Maïlyse, c'est vrai qu'avec les photos insérées, ça faisait un super petit bouquin...
Bisous


Maïlyse 05/06/2011 20:40


Bonsoir Satine,
Je voyage à travers tes pages, cet écrit est formidable, aux souvenirs doux de l enfance,c est toujours un joli livre à relire...
Amicalement
Maïlyse


Satine 09/04/2010 18:16


C'est tout à fait ça nan. Je te souhaite la bienvenue sur mon blog et te remercie pour ce commentaire. Je m'en vais de ce pas te rendre la pareille.
Amitiés poétiques


nan 09/04/2010 09:15


le temps passe sans que nous le sentions vraiment, il est incompressible, nous nous sommes mortels aspirés par lui nous resistons ...............................un temps!


Satine 11/02/2010 18:51


Tu as raison Vance, c'est pour cela que chaque étape de la construction doit avoir son importance et qu'elle ne doit pas être négligée.... Je suis folle de nos petits riens qui promettent un abri
chaleureux où il fait bon vivre.
Bisous


Satine 11/02/2010 18:48


Merci Nettoue, oui j'ai eu de la chance. Comme dirait JJG, je suis bien née....
Bisous


Satine 11/02/2010 18:48


Tiens donc Mélodie, je ne pensais pas tu vois... Moi ce sera début mars.... Je te souhaite de bonnes vacances, elles débuteront demain soir pour nous....
Bisous et repose-toi bien.


Vance 11/02/2010 18:17


A l'heure où certains ne sont plus de ce monde, ce texte subtilement beau rappelle comment les plus petits riens construisent une vie entière, briques d'un bonheur émaillé de rires et de
larmes.
Merci ma douce amie.


Nettoue 11/02/2010 16:24


Voici l'exemple même d'une enfance heureuse ! Et c'est une beau poème !
Bises Satine
Nettoue


Mélodie 11/02/2010 09:59


coucou ma chère Satine

ah souvenirs quand tu nous tiens ! J'ai adoré ce poème... et je me dis qu'en fait nous avons le même âge ! je vais avoir trente ans samedi prochain lol
gros bisous et belle journée à toi... moi je suis en vacances, ça fait du bien !