Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 18:36

Petit coup de coeur pour cette chanson de Frédéric Lerner que je tiens à vous faire partager.

On a tous peut-être vécu un jour une séparation qui fait mal et qui laisse un vide énorme. La solitude se creuse davantage de jour en jour et on a l'impression qu'on y survivra pas tant chaque objet, chaque mot rappelle un souvenir partagé avec cet être qui a fait partie de notre vie...

 

Cliquer ici pour écouter la chanson tout en vous laissant bercer par cette douce mélodie...

 

 

Vivre à côté de l’autre
Et partager sa vie
Aimer tout ce qu’il est
Son odeur, ses gestes aussi

Avancer côte à côte
Et s’arrêter ici
Au milieu des regrets
Et de tout c’qu’on s’est dit

Le souvenir de l’autre
Est tellement précis
On l’entend, on le frôle
On caresse son ombre la nuit

Le temps pousse à la faute
Et on en paie le prix
Avoir le premier rôle
Et puis plus rien aujourd’hui

On est si peu de chose
Quand l’autre s’en va
Quand le manque s’impose
Quand on n'a plus le choix
On apprend tant de choses
Quand l’autre n’est plus là
Plus là

On refait son décor
On range les photos
On a peur quand on sort
On se dit que c’est trop tôt

On est mal dans son corps
On ne se trouve pas beau
L’impression d’être mort
Sans l’autre contre sa peau

On est si peu de chose
Quand l’autre s’en va
Quand le manque s’impose
Quand on n'a plus le choix
On apprend tant de choses
Quand l’autre n’est plus là
Plus là

On est si peu de chose
Et tellement à la fois
Quand le manque s’impose
On est plus vivant que l’on croit
On comprend tant de choses
Quand l’autre n’est plus là
Plus là

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans vague à l'âme
commenter cet article

commentaires

Satine 27/12/2012 20:10

Contente que ça t'ait plu Rapin mais elle n'est pas de moi malheureusement, je l'ai citée parce que moi aussi je la trouve magnifique et qu'elle m'émeut énormément.

Rapin 26/12/2012 13:54

J'ai découvert cette chanson par hasard ;et j'ai été émerveillée par le texte tellement beau ;la musique aussi m'a beaucoup plu; je l'ai dans mes favoris et je l'écoute souvent
Cette chanson me ramène à la réalité et elle m'apaise.Bravo à vous d'avoir créé cette merveille.merci merci mille fois.

Satine 01/05/2011 19:25


Un peu trop loin à mon goût, il manque pas vrai ?
Bisous


mamalilou 30/04/2011 20:07


oui très lointain jean jacques qui ménage sa voix dirais-je...
quel bonheur de l'entendre à chaque fois
gros bisous tendres et bon muguet à toi


Satine 28/04/2011 10:49


Oui c'est un bien triste constat qui est douloureux et qui est long à digérer....
De rien Maria, c'est un plaisir de te lire.
Bisous


Maria Cesare 27/04/2011 12:19


Très triste constat mais très beau à la fois
Il n'en reste pas moins qu'un avenir sans joie..........
(Belle chanson, toutefois)

Merci mon Amie de tes remarques profondes,
Et d'être toujours là quand la joie s'estompe....
Amitié profonde. Maria


Satine 18/04/2011 18:25


Oui j'adore sa voix aussi mamalilou, j'ai l'impression d'entendre parfois mon très lointain Jean-Jacques Goldman qui manque....
Bisous


mamalilou 17/04/2011 21:57


oh ça faisait longtemps... j'adore j'adore j'adore...
la voix et le bonhomme... et maintenant le texte aussi...
aujourd'hui, sur le même thème, j'ai fait une cure de "qui plâne sur moi" de Natives
quelques 'départs' douloureux de ma jeunesse... vécus comme des injustices, dans l'incompréhension...

doux bisous et plein de bonnes vibes à toi
je m'en vais me défaire de mes taches de peinture....