Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 05:09

Ce recueil est un petit bijou. Pour l’instant c’est celui que je préfère et pour lequel le choix des extraits a été rude. Sur les 44 poèmes présentés, je vous en propose 10. Certains seront en entier (les plus courts), pour d’autres il n’y aura que des extraits.

Le premier poème par exemple est absolument magnifique, Hugo y parle de son métier avec tant de passion et d’enthousiasme qu’il s’étale sur 39 strophes, je ne vous en ai sélectionnées que 10.

En espérant que mes choix vous satisferont, bonne lecture !

 

Fonction du poëte

 

[…]

Le poëte en des jours impies

Vient préparer des jours meilleurs.

Il est l’homme des utopies,

Les pieds ici, les yeux ailleurs.

C’est lui qui sur toutes les têtes,

En tout temps, pareil aux prophètes,

Dans sa main, où tout peut tenir,

Doit, qu’on l’insulte ou qu’on le loue,

Comme une torche qu’il secoue,

Faire flamboyer l’avenir !

 

Il voit, quand les peuples végètent !

Ses rêves, toujours pleins d’amour,

Sont faits des ombres que lui jettent

Les choses qui seront un jour.

On le raille. Qu’importe ! il pense.

Plus d’une âme inscrit en silence

Ce que la foule n’entend pas.

Il plaint ses contempteurs frivoles ;

Et maint faux sage à ses paroles

Rit tout haut et songe tout bas !

 

[…]

O générations ! courage !

Vous qui venez comme à regret,

Avec le bruit que fait l’orage

Dans les arbres de la forêt !

 

Douteurs errant sans but ni trêve,

Qui croyez, étendant la main,

Voir les formes de votre rêve

Dans les ténèbres du chemin !

 

Philosophes dont l’esprit souffre,

Et qui, pleins d’un effroi divin,

Vous cramponnez au bord du gouffre,

Pendus aux ronces du ravin !

 

[…]

Courage ! _ Dans l’ombre et l’écume

Le but apparaîtra bientôt !

Le genre humain dans une brume,

C’est l’énigme et non pas le mot !

 

Assez de nuit et de tempête

A passé sur vos fronts penchés.

Le vez les yeux ! levez la tête !

La lumière est là-haut ! marchez !

 

Peuples ! écoutez le poëte !

Ecoutez le rêveur sacré !

Dans votre nuit, sans lui complète,

Lui seul a le front éclairé.

Des temps futurs perçants les ombres,

Lui seul distingue en leurs flancs sombres

Le germe qui n’est pas éclos.

Homme, il est doux comme une femme.

Dieu parle à voix basse à son âme

Comme aux forêts et comme aux flots.

 

C’est lui qui, malgré les épines,

L’envie et la dérision,

Marche, courbé dans vos ruines,

Ramassant la tradition.

De la tradition féconde

Sort tout ce qui couvre le monde,

Tout ce que le ciel peut bénir.

Toute idée, humaine ou divine,

Qui prend le passé pour racine

A pour feuillage l’avenir.

 

Il rayonne ! il jette sa flamme

Sur l’éternelle vérité !

Il la fait resplendir pour l’âme

D’une merveilleuse clarté.

Il inonde de sa lumière

Ville et désert, Louvre et chaumière,

Et les plaines et les hauteurs ;

A tous d’en haut il la dévoile ;

Car la poésie est l’étoile

Qui mène à Dieu rois et pasteurs !

 

                                   25 mars – 1er avril 1839

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans Victor Hugo
commenter cet article

commentaires

Satine 21/11/2014 17:23

Je vérifie tout de suite et te tiens au courant par mail, mais je t'assure que j'ai tout publié comme commentaires reçus...

Maria 21/11/2014 11:42

Bonjour !
Je viens de me rendre compte que mon dernier commentaire sur Victor Hugo n'est pas affiché et de plus, je ne reçois plus de nouvelles notifications pour tes nouveaux articles ? Ya-t-il un problème
? Peux-tu m'en informer STP ?Bonne journée et à bientôt de te relire avec joie. Amitié. Maria

Satine 18/10/2014 18:32

Je crois que j'ai les mêmes vibrations...

mamalilou 20/09/2014 23:27

rhoooaa, que je me régale à chaque ligne que je re-découvre
à chaque vibration qu'il transmet, par delà le temps
merci pour ce partage
gros bisous sous la pluie fine de la fin de l'été