Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 19:14
Un ami de la bande a fêté récemment ses 30 ans. On m'a chargé de lui concocter un petit récit humoristique et mélancolique retraçant sa vie et nos souvenirs à ses côtés. J'ai donc composé ce texte et je l'ai lu devant l'assemblée lors de sa soirée d'anniversaire...
En espérant que vous y adhèrerez malgré le fait que vous ne le connaissez pas, mais peut-être que cela vous donnera des idées si jamais cette mission vous ait confié...




      Nous avons tous répondu à l’invitation de M pour fêter dignement tes 30 ans. Et oui, on sait que c’est un nouveau cap à passer, un nouveau chiffre des dizaines qui te ronge peut-être mais peu importe pour nous tous, tu resteras toujours le même. Et puis vois ça d’une autre manière, tu es le premier de la bande à accéder à cette marche du podium, tu seras dorénavant notre modèle, tu nous montreras le chemin…

A ce propos qui es-tu ? Te percevons-nous tel que tu es réellement ? Pour répondre à cela, nous avons fait un petit tour d’horizon, nous nous sommes plongé dans nos souvenirs avec plaisir, nous avons cheminé dans les méandres du passé (heureusement d’ailleurs que tu n’as que 30 ans finalement, nous nous serions égarés !) et nous allons te transmettre le fruit de nos réflexions, ces moments de bonheur que notre amitié nous a offerts, tout en sachant que le futur nous en procurera encore bien d’autres…

 

1)      Qui es-tu ?

 

Question existentielle que nous avons jugée nécessaire puisque plusieurs personnes sont réunies aujourd’hui, de tous âges d’ailleurs (regarder les vieux et dire « ben tu vois O c’est pas toi le plus vieux encore, y a pire ! »). Tu as tissé des liens différents avec chacun d’entre nous, vécu d’autres expériences, partagé d’autres moments et nous trouvions important de leur témoigner notre vision de toi, histoire de vérifier si t’es un mytho ou pas !

 

L’adjectif qui a prédominé dans nos discussions est « généreux ». Tu es là, toujours prêt à rendre service et à consoler tes « tepos » quand le vague à l’âme les submerge, alors tu nous emmènes dans tes délires et ton éternelle bonne humeur nous envahit, chassant les quelques idées noires qui finalement n’avaient pas leur place.

 

Et oui MISTER DJ, à l’aise quelles que soient les situations, qu’il neige ou qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il grêle, qu’il soleille ou qu’il canicule (oui je sais ça n’existe pas mais on s’en fout), seul ou devant 30 000 personnes, tu es toujours égal à toi-même, tu boostes l’événement, tu fais péter les watts et l’ambiance que tu nous balances en pleine face ravive nos moindres cellules mortes, nos sourires s’étalent, une joie de vivre nous bouscule, nous montons sur ta barque et nous te suivons jusqu’au bout de la nuit !

 

Bon vivant, tu aimes aussi nous faire plaisir autour d’une bonne table : tu organises, invites, participes, les soirées qu’on se fait sont souvent le fruit de tes initiatives, on s’y retrouve avec bonheur parce qu’on sait que tu vas nous faire rire et pourtant tu ne bois pas ! C’est quoi ta recette miracle ?

 

Las……. le temps se gâte, un léger nuage apparaît à l’horizon, et oui on parlait de ton caractère et du caractère tu en as ! Quand tu bricoles ou répares quelque chose, on sait qu’il ne faut surtout pas te contrarier sinon tu te transformes en Dark Vador !

 

Tu aimes aussi te montrer, être vu, alors quand t’es habillé ça va, on le fait aussi, mais par contre je crois qu’ici nous pouvons tous dire que nous avons vu ton cul (oui M toi aussi forcément et heureusement d’ailleurs) et parfois même en mangeant : peut-être voulais-tu faire un barbecul avec ?????

 

Nous ne fermerons pas ce premier chapitre sans évoquer ta maniaquerie légendaire qui du coup nous amène au deuxième thème :


2)      Tes passions

 

        En toute évidence : ta voiture ! Tu évites de la prendre si tu sais que tu vas devoir passer sur un dos d’âne (sais-tu que tu n’es pas obligé de le prendre en 3ème ? Il y a aussi la 1ère vitesse et des freins !!!), tu la laves, la relaves, la polishes, la repolishes, l’aspires, la réaspires, si tu t’ennuies chez toi demain si tu veux, on te ramène tous nos voitures et tu en as pour la semaine, ça te ferait plaisir ? Allez c’est notre cadeau d’anniversaire !

Et nous n’oublierons pas la palme du fou rire : O chez M qui refuse de quitter sa voiture car il a peur que des banlieusards anti-sarko parisiens viennent jusqu’ici pour lui chouraver sa caisse ! Là t’étais trop fort !

 

Nom : M, prénom : E, surnom : O et D, style : années 70-80, activités : chante et danse mais pas n’importe quelle danse, non attention, on parle d’O là ! (prendre un accent latin et dire : « les danses élotico-exotico-sensuelo sur lesquelles il tlémousse son colps, des engins lumineux clignotent alors autoul de lui pour êtle sûr que tout le monde le legalde, il enlève alors sa camisa pour montrer comme son colps est beau et puis là, à cet instant plécis pour faile monter notle fièvle et exploser le thelmomètle : il touche et lèche ses tétons ! Si si ! »

 

Dans un tout autre registre, histoire de calmer vos ardeurs petites coquines, il aime aussi nous faire participer à des « burger quizz » sur les chansons des dessins animés de notre enfance. Bien entendu par rapport à lui nous étions ridicules et à ce propos, il adôôôre nous tourner en ridicule sur internet avec ses vidéos ou ses photos truqués avec nos visages, parfois même nos corps tout entier… Nous nous trouvons souvent en bien mauvaise posture (enfin surtout ces messieurs) mais je ne vous ferai pas un dessin, tout le monde sait de quoi je parle, non ?

 

Un petit détour par l’Alsace maintenant où l’O et sa bien aimée s’offrent des petits week end. Ils y apprécient les paysages, la gastronomie, les petits oiseaux qui chantent en forêt et le calme… La chambre d’hôtel oui ! Vilains petits coquins !

 

Enfin nous conclurons ce chapitre avec Star Wars dont tu es fan. Tu aimes d’ailleurs implanter nos têtes sur les personnages de cette « sexologie ??? »…Révélateur tout ça…Y aurait-il un double sens à ce terme ?

 

 Arrive alors la partie la plus importante peut-être parce que ce sera la dernière aussi …Ben oui je n’ai plus de salive !


 

3)      Nos souvenirs

 

     Le «bananas café » arrive en tête : ta fameuse chambre mytho discothèque dans laquelle nous faisions nos boums. On se souvient des quatre spots, de la boule à facettes et du légendaire ampli de mémé R que tu avais récupéré. On écoutait Culture Beat, Masterboy et Thunderdom.

 

Au collège, tu venais avec ton walkman, un sac d’école sous forme de valisette qui était juste là pour la déco, on n’y trouvait ni cahier, ni stylo, tu portais une veste de costard de ton père bien trop grande pour toi et nous n’avons pas oublié ta fameuse queue de cheval avec devant une petite houppette en forme de vague. Après tu t’es plutôt lancé dans la coloration des cheveux, tu es passé par le blond décoloré, le gris, le bleu aussi…. Maintenant on sait tous d’où te vient ton inspiration G !!! Un style un peu décalé jusqu’à la voiture !

 

Et oui cette fameuse R12 jaune que maman devait arrêter à 50 m du collège pour ne pas qu’on la voit et oui on ne l’a pas omise d’autant plus que tu avais déjà ton permis en 3ème alors forcément c’est mémorable !

 

On aime aussi le fait qu’à chaque fois qu’on va chez toi, t’as toujours une connerie à nous montrer, un petit truc, un gadget pour lequel tu as craqué et qui va nous faire rire…

 

Plus récemment, une petite période de défonce chez N et M avec le narguilé : tu as tiré peut-être deux lattes et ça y est t’as voyagé…. Un petit conseil, évite les joins parce qu’alors là c’est sur la lune que tu vas atterrir !

 

 

Voilà, on a fait un léger résumé d’une partie de tes trente ans en notre compagnie, on espère que ça t’a fait plaisir autant qu’à nous de te remémorer notre amitié, nos fous rires, nos 400 coups… Ce temps n’est pas fini, il se prolonge autrement…

Tu viens d’être promu chef cheminot, tu partages ta vie avec quelqu’un de formidable qu’on apprécie tous ici, un p’tit rayon de soleil comme toi, toujours de bonne humeur, serviable et follement amoureuse de toi…

Maintenant place à l’âge de raison, commence à mettre du vin dans ton eau (doucement sinon tu vas vomir) et à préparer le papier toilette pour vos futures "merdes sur pattes" comme tu les appelles et oui parce que nous on veut voir un petit O !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans Evènements
commenter cet article

commentaires

Satine 08/07/2008 10:37

Oui ça fait du bien de dire les choses, ça permet de libérer l'esprit et de penser à autre chose.
Merci pour ce compliment, O avait été touché et ce texte lui avait permis d'avaler la pilule de la trentaine...C'est déjà ça.
Amitiés

Maria 08/07/2008 00:04

Bonsoir Satine,
Ah! quelle douche d'air frais !!!!! ça fait du bien de dire les choses n'est-ce pas ? et c'est un réel plaisir de te lire.....J'ai beaucoup aimé....Bonne nuit avec toute mon Amitié.
Maria