Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 11:34

Il part une semaine voir un ami et moi je l’attends, j’espère sa voix, ses mains, ses lèvres…

 

 

Cet éloignement va à nouveau me peser

Mais je sais que nous ne pouvions y échapper

C’est le cœur gros que tu as quitté mon palier

Et mes yeux rougis t’ont regardé t’en aller.

 

Je m’étais promis de retenir, contenir

Tout sanglot ou larme qui pourrait m’envahir

Je ressasse nos souvenirs, cet élixir

Que nous buvons jusqu’à plus soif, tous nos désirs.

 

Pour que le temps passe plus vite sans ta voix

J’ai surchargé toutes ces journées loin de toi,

Mais les secondes se prolongent, je me noie

Et les minutes se lamentent, quel effroi !

 

Il y a ce vide qui s’installe chaque jour

Resserrant sa toile autour de mon cœur si lourd,

Je ne peux rester sourde à cet immense amour

Lové dans du velours, paré de tant d’atours.

 

Je ne cesse d’imaginer nos retrouvailles,

Le bruit de tes clés, la porte qui s’entrebâille,

Le pouls qui s’accélère, la voix qui tressaille,

Nos sourires échangés, mon âme qui défaille.

 

Puis nos mains engourdies se rejoignent, se scellent,

Je me jette dans tes bras, tu ris de plus bel,

Nos lèvres livrent ces baisers au goût de miel

Pour oublier et combler ce manque cruel.

 

Notre étreinte passionnée perdure longtemps

Au chant de nos témoignages réconfortants,

De nos sentiments partagés et rassurants

De nos câlins échangés inlassablement.

 

Pour l’heure, j’en rêve, ce n’est qu’illusion

Mais déjà je ressens tous ces papillons

Qui s’envolent au creux de mon ventre par millions

Me chatouillant par leurs délicieux tourbillons.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans vague à l'âme
commenter cet article

commentaires

Satine 09/07/2010 14:55


Et ton retour me fait très plaisir Charly, n'hésite pas à me donner de tes nouvelles, j'en serais ravie. Je vais de temps en temps sur ton blog regarder si tu es de retour mais à chaque fois c'est
la déception, tu n'es plus là...
Bisous


Charly... 08/07/2010 21:55


Rien à rajouter, les relations privées ne regardent personne. Je reviens poursuivre l'exploration de ton univers.
Charly


Satine 26/07/2008 11:56

Merci pour ta visite et ton commentaire Philip, sois le bienvenu. Je m'en vais de ce pas faire un petit tour chez toi....
A bientôt

Philip 25/07/2008 11:59

Très belle poésie qui laisse transparaître l'émotion au travers de rimes classiques...

Bien poétiquement

Satine 17/06/2008 21:28

Non je ne connais pas cette chanson mais effectivement les rêves nous laissent entrevoir de jolies choses...
Merci, bonne nuit à toi aussi.
Bisous

surfingmoune 17/06/2008 00:02

Ah les retrouvailles comme elles peuvent être douces.
Mais connais tu la chanson
"Je t'aime encore plus quand tu n'es pas là car je peux rêver de toi..."
Et oui, dans les rêves on peut imaginer tant de belles choses... et les rêves ne nous déçoivent jamais.
Passe une bonne nuit auprès de ton aimé.
Mille bisous
Surfingmoune

Vance 14/06/2008 12:29

Bah tu l'as retrouvé, j'espère ? Quelle chance i la d'être espéré autant.

Satine 14/06/2008 14:28


Oui il est rentré à la date et à l'heure prévue, ce qui fait encore davantage battre le coeur quand la minute tant attendue s'approche lentement mais sûrement...