Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 17:32

Poème inspiré par les deux documentaires fictions retransmis les 18 et 19 février 2008 sur France 2 « vivre libre ou mourir » puis « quand il fallait sauver les Juifs » qui racontent les ébauches de soulèvement, les manifestations de colère et les premières associations contre l’antisémitisme bien avant que le mot Résistance ne soit employé.

A tous ces pionniers qui se sont battus par des mots dans des journaux clandestins ou des actes quels qu’ils soient, à tous ceux qui y ont cru et à qui on doit notre Délivrance

 

A vous hommes et femmes, héros de notre histoire

Qui avaient combattu nos ennemis notoires

N’écoutant que vos cœurs, sans jamais perdre espoir,

Espérant une victoire, alors, illusoire.

 

A vous qui avez fait preuve de bien du courage,

Renonçant à un avenir pris en otage,

Vous multipliiez les actes de sabotage,

Quittiez vos familles pour une vie sauvage.

 

A vous qui avez renoncé à tant de choses,

Pris ces risques en toute connaissance de cause,

Sans que personne vous l’ordonne ou vous l’impose,

Quitte à ce que vos paupières demeurent closes.

 

A vous qui avez sacrifié votre existence,

Supporté la torture, ces douleurs intenses

Pour sauver des inconnus, offrir une enfance

A tous ces déportés qui mouraient en silence.

 

A vous qui avez bravé tous les interdits

Pour rendre la Liberté à notre pays,

Lutter contre le nazisme, la tyrannie

Qui vomissaient cette haine dans nos esprits.

 

A vous qui n’avez nullement abandonné

Malgré la faim, l’isolement, les nuits glacées,

L’incertitude, les amis qui succombaient,

L’odeur de la mort, la peur qui se propageaient.

 

A vous qui avez résisté si bravement

Pour nous délivrer des fusils de l’occupant

Que serions-nous aujourd’hui sans vos dévouements ?

Aurais-je rédigé ce texte en allemand ?

 

A vous, sauveurs de l’ombre en lumière ce soir,

Que votre héroïsme demeure en nos mémoires

Et arpente villes, maisons, classes et couloirs

Pour ne plus jamais subir cette sombre Histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans Evènements
commenter cet article

commentaires

Satine 24/12/2008 17:36

Tout à fait ! Je me demande si nous ferions aussi bien aujourd'hui à l'heure où tout est au chacun pour soi...

" Charly " 24/12/2008 08:07

Un bel hommage qu'ils méritent largement. Respect et silence devant leurs actions.
Charly...

Satine 05/09/2008 23:01

Mais je suis sa fan n° 1 à JJG ! Je crois que tu n'as pas encore lu ma lettre hommage à son inébranlable et inégalable talent !!!!!!!!
Oui Jean-Jacques (je me lâche, c'est un ami) aime bien poser ce genre de réflexion. Cette chanson "17 à Leidenstadt" peut effectivement semer le doute dans notre esprit et nous inciter à ne pas leur jeter la pierre parce qu'évidemment certains auraient peut-être fait comme eux.
Jean-Jacques pose aussi une autre question dans la chanson "juste après" où il se demande ce qu'une infirmière sage femme a bien pu faire après avoir donner le souffle et donc la vie à un nouveau né mal en point... A son concert, il avait passer sur grand écran l'émission qu'il avait réellement vue et cela faisait froid dans le dos, le bébé a vraiment eu du pot....
Voilà, si tu as besoin d'une toute autre info relative à ce dieu de la musique, je suis à ta disposition...
Douce nuit mon ami !

L'Enchanteur 04/09/2008 07:42

Ton texte est fort Satine, connais-tu une chanson de JJ Goldman? Si j'étais né en 17 à Landenstat... sur les ruines d'un champ de bataille. Elle est très belle est pose une question réveillée par ton écrit: qu'aurions-nous fait nous à leur place? Je t'embrasse mon amie et je vois que tu ne fais pas toujours sourire mais réfléchir aussi. Bisous. Thierry

Satine 26/07/2008 11:59

Rebonjour Runer,
Oui la poésie peut délivrer un message tout autant qu'une chanson ou un texte. Le documentaire TV m'avait vraiment bouleversée et cette poésie est sortie d'elle-même, elle voulait être couchée sur papier, je n'ai fait que répondre à ses attentes... Ca doit t'arriver aussi non ?

Runner 25/07/2008 12:03

Poésie et engagement: écrire n'est qu'un combat finalement!

Satine 12/06/2008 23:14

Merci Domenica et je suis sincèrement désolée pour ton frère et te souhaite de tout coeur de réussir à obtenir son dossier. Ne perds pas espoir et continue à te battre.
Mon grand-père était marin pendant la 2ème guerre mondiale, il a vécu des choses atroces qu'il raconte parfois, toujours avec émotion et tristesse. Pourvu que nous n'ayons pas à vivre cela...
Ce sera un honneur pour moi de faire partie de tes liens et je m'empresse de te rendre la pareille avec amitié et sincérité, tes poèmes sont vraiment magnifiques...
Bonne nuit et à bientôt

Domenica 12/06/2008 17:37

Bonjour Satine,
J'aime particulièrement ce poème car il s'adresse à ceux qui ont donné leur vie pour notre liberté ou pour combattre pour une idéologie et pas forcément la leur !.... Mon frère en fait partie puisqu'il a combattu en Indochine et n'est jamais revenu, pire, il a été porté disparu....Et son dossier " Top secret ". Je me bats depuis des années à essayer d'obtenir des renseignements mais rien !!!!!
J'ai écrit aussi des poèmes pour mon frère....
Je reviendrai lire encore tes autres poèmes...En toute amitié et désolée de n'avoir pas répondu avant mais j'ai été malade et fatiguée et je venais moins souvent sur les blogs. Je répare donc mon oubli et vais t'ajouter à mes liens. Amicalement. Maria

Satine 29/05/2008 17:32

Bienvenue à toi Oulo, merci pour ton commentaire.
Ta suggestion aurait été bonne car elle aurait fait un parallèle avec "mis en lumière" mais le problème c'est que j'écris en alexandrin et "Que votre héroïsme éclaire nos mémoires" n'a que 11 pieds. De plus je voulais introduire l'idée de perpétuer voire immortaliser leurs souvenirs, leur courage par leurs actes de résistance...
C'était surtout ça, le message principal que je voulais faire passer...

Oulo 29/05/2008 00:18

éclaire nos mémoires soré été plus joli