Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 17:35
Une clé tremblante dans la serrure, un coup de poignet forcé vers la gauche, une grille qui s’ouvre et qui laisse partir mon amour. Qu’il était bon ce baiser même s’il avait un goût amer d’au revoir. Ta voiture s’en va, ma gorge se serre, mes paupières accélèrent pour évacuer le surplus de larmes, je remonte les marches en portant les images lourdes de ton départ.
 
Le temps qui défile lorsque tu es dans mes bras et qui piétine quand tu n’es pas là…
Une semaine encore à attendre, sept jours que je décompterai avec tristesse…
Ta voix au téléphone, ton rire qui feront battre mon cœur à toute vitesse…
Nos mails de bonne nuit, volés le soir, qui égaieront ma solitude…
Tes appels imprévus que j’accueillerai avec béatitude …
Nos écrits, nos souvenirs, ces ombres de toi…
Qui font que tu es un peu là…
 
Que dire de cette journée à tes côtés ! Coquine et câline le matin, trois heures intenses où mon corps au contact du tien m’envoie des explosions de plaisir au point de me faire frissonner…
 
Tes caresses chaudes qui parcourent les courbes de mon corps,
Tes mains agiles qui me déshabillent encore et encore,
Ma nudité dévoilée que je t’offre sans aucun remords,
Nos baisers furtifs puis langoureux sur nos lèvres et aux abords,
Nos corps qui s’entremêlent à mesure de l’effort,
Nos soupirs qui se révèlent de plus en plus forts,
Le plaisir qui s’insinue et nous fait perdre le nord.
 
Et l’après-midi, lovée contre toi sous la couverture à regarder un film, à apprécier tes commentaires et tes caresses… Que j’ai aimé ces instants, je les chéris et me les repasse encore. Je voudrais que cette journée soit notre quotidien, nous nous égarerions dans cette tendresse qui nous définit si bien, tu me parlerais de cinéma, me ferais remarquer des détails insoupçonnés, on rigolerait pour les mêmes répliques, on partagerait, échangerait nos impressions…Et je t’aimerais encore davantage… il n’y aurait pas ce stupide lendemain loin de toi qui occupe mes pensées, même quand tu es là…
Las, pour l’heure je me remémore ce bien être, cette magie à tes côtés lors de cette longue journée, plutôt que le bruit de tes pas t’arrachant à moi…

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans prose
commenter cet article

commentaires

Satine 28/06/2009 10:44

Merci Maïlyse, j'ai une tendresse particulière pour ce texte et à chaque fois que je le relis, il se passe quelque chose en moi... L'attente a été longue mais aujourd'hui il est là tous les jours et ça change tout...
Bisous

Maïlyse 27/06/2009 21:04

Bonsoir Satine,
Un régal que je découvre, on a envie de dire encore pour toujours... Un peu chaque jour en continuité jusqu'au dernier souffle... Oui ce texte est divin, sensualité et érotico romantique...
Je te souhaite une douce soirée
Bisous amicaux et à bientôt
Maïlyse

Satine 06/12/2008 10:30

Oui peut-être, mais il y a un autre poème à venir qui sera du même style...

" Charly " 05/12/2008 21:40

Un texte chaud qui frise l'érotisme.
Charly...

L'Enchanteur 05/09/2008 08:08

Bonjour Satine, il n'y a rien de modeste dans les mots qui sont l'expression donc la vie... Bises et amitié. Thierry

Satine 24/08/2008 18:38

Mais bien sûr, il n'y a pas de problème, mon modeste poème t'appartient, tu peux en faire ce que tu veux, c'est d'ailleurs un honneur... Merci et à bientôt.

L'Enchanteur 24/08/2008 13:13

Merci pour ce nouveau message et je vais aussi faire le lien... puis je vais te demander la permission de mettre ton texte sur le sac à main à la suite du mien comme une réponse... peut-être que d'autres suivront de ma part ou d'autres poètes. Amitiés. Thierry

Satine 24/08/2008 11:55

Mais ta visite sur mon blog a été le début du lien, je n'ai fait que te rendre la pareille avec un très grand plaisir. Tes textes sont magnifiques et c'est avec bonheur que j'ai découvert ton univers et m'y insinue encore avec curiosité et engouement.
Pour que ce lien ne se défasse pas, je t'ajoute à mes liens avec fierté...
Amitiés

L'Enchanteur 24/08/2008 08:25

Bonjour Satine, merci encore de ce lien que tu as créé. Ton texte est d'une grande force, je connais trop bien cet arrachement régulier à la personne que j'aime et qui prend tout mon esprit même quand elle est présente. Magie, il y a à ses côtés, magie il y a quand on est éloigné, magie oui mais à l'imparfait car seul sa présence ou un temps composé... à deux est plusque parfait. Amitiés. Thierry