Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 12:52
Un départ en vacances, deux semaines loin de lui, c'était long et interminable...

tristesse-2.jpg

Sans toi, je suis comme un océan sans sel,
La vie n’a plus aucun goût, elle est cruelle ;
J’essaie pourtant chaque jour de la pimenter,
Mais c’est ta cuisine qui me fait exister.
 
Sans toi, je suis comme une mouette sans aile,
Ton souffle me portait vers un éternel ;
Je volais inconsciente dans tes airs, ton vent,
Je me dorais à ton soleil si apaisant.
 
Sans toi, je suis comme une bougie sans flamme,
Ton départ a fait naître le vague à l’âme
En éteignant la lumière chère à mon cœur,
J’affronte, aveugle, les méandres du malheur.
 
Sans toi, je suis comme un tableau sans couleur,
Nul ne me regarde avec autant d’ardeur ;
Tu sais lire en moi comme dans un livre ouvert,
Je ne veux plus le fermer, je te l’ai offert.
 
Sans toi, je suis comme un plumier sans encre,
Je lis et je n’écris que des pages blanches ;
Où sont tes phrases, mes mots qui dansaient en cadence ?
Ils sont partis loin, avec toi, dans ton errance.
 
Sans toi, je suis comme un arbre sans écorce,
J’ai perdu mon charme, ma gaieté, ma force ;
Il n’y a plus de « je t’aime » gravé sur ma peau,
Cette distance me saigne tel un couteau.
 
Sans toi, je suis comme un enfant sans sourire,
Je ne trouve plus tes mots qui me chavirent.
Où sont tes caresses qui ravivent mon corps ?
J’ai besoin de tes lèvres toujours et encore.
 
Sans toi, je suis comme un oasis sans eau,
Je n’ai plus de joie à voguer dans mes flots ;
Je m’aperçois de cette évidence infinie,
C’est à ta source que je bois et que je vis.
 
Sans toi, je suis une peine inassouvie,
Ton retour me ramènera à la vie,
Ta voix, tes sourires relanceront mon cœur,
Nos mains, nos corps se rejoindront tout en douceur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans vague à l'âme
commenter cet article

commentaires

Satine 16/06/2009 07:35

C'est tout à fait ça Cristal, c'est joliment dit. C'est à ce moment qu'on se rend compte de la puissance de notre amour et de l'affreuse solitude qui nous ronge loin de lui.

Cristal 15/06/2009 22:47

Sans "lui", oui c'est certainement tout cela, plus de notes dans les chansons, plus de partition sur le piano, plus de sourires dans la maison... il manque tout simplement. Douce nuit à toi Satine

Satine 28/11/2008 20:41

Non mais quand le manque se fait ressentir c'est bon signe, on est vraiment amoureux (bien que je n'ai pas besoin de cette sensation pour le savoir...)

" Charly " 28/11/2008 17:10

Une longue attente pour mieux apprécier la rencontre. Faut-il souffrir pour être heureux ?
Charly...

Satine 29/02/2008 14:52

Oui ce fut très agréable et c'est mon couple la réussite. Merci pour tous tes commentaires Vance.

Vance 29/02/2008 14:43

J'espère que vous vous êtes retrouvés et que ce fut aussi agréable que promis. Encore une réussite.