Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 10:31
Je suis une girouette ayant perdu la tête,
Je ne distingue plus le nord du sud, l’ouest de l’est,
J’ai laissé mon âme au creux de ta tempête,
Reviens-moi avant que mon cœur ne s’arrête.
 
Je suis comme le blizzard emportant tout sur son passage ;
Il n’y a plus rien qui m’émerveille, aucun paysage.
La seule chose qui me ramène à la vie, c’est ton visage
Que je voudrais caresser à travers tous les temps, tous les âges.
 
Je suis comme un bateau voguant à la dérive,
Je veux m’isoler, quitter toute âme qui vive.
  Sentir à nouveau tes mains, ces démonstrations si passives ;
Il n’y a qu’en ta présence que je me sens vraiment vivre.
 
Je suis comme une chandelle dont on a essoufflé la flamme,
Depuis ton départ, ma vie est passée de comédie à drame.
Mes sourires se meurent, noyés par trop de larmes,
Y aura-t-il un jour, un homme, qui atteindra ton charme ?
 
Je me plonge dans le tourbillon de la douleur ;
Aucun pitre ne me volera tes pleurs,
Nul homme ne profitera de cette chaleur
Que je t’offrais dans nos moments de bonheur.
 
Emporte-moi, malheur, loin de la vie et de ses joies,
Je veux être plus près de ton amour quand tu reviendras
Et sentir à tout jamais ton corps serré contre moi
Dans ces moments-là je suis persuadée d’être née pour toi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans vague à l'âme
commenter cet article

commentaires

Satine 27/11/2008 18:47

Je ne me souviens plus en fête si je le lui ai donné à l'époque... Mais de toute façon, cela ne lui aurait rien fait, beaucoup trop fier le monsieur...

" Charly " 27/11/2008 17:15

S'il elle en a eu un écho, la personne visée a dû être toute retournée ou bien elle ne connaît rien à l'amour.
Charly...

Satine 19/01/2008 19:25

Merci

Vance 19/01/2008 14:14

Encore une jolie déclaration, avec une très belle envolée lyrique à la fin.