Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 13:11
tristesse-1.jpg

Gorge serrée, mains tremblantes, estomac noué,
Mes larmes n’éprouvent plus de joie à couler,
Celui que j’aime, cette nuit m’a avoué
Ne pas m’aimer, ce que je redoutais.
 
Je me sens encore une fois bien délaissée,
A force, je devrais y être habituée,
Mais c’est un autre poids qui, sur moi, est tombé,
Il me faudra bien du temps pour me relever.
 
Je ne t’en veux pas, tu peux être rassuré,
Dans mon cœur, tu es entièrement pardonné,
Tes sentiments, je ne peux te les dicter
Je ne veux nullement te forcer à m’aimer.
 
Notre relation, je l’avais imaginée,
Je la voyais belle, elle aurait duré,
Nous nous ressemblons tellement, de quoi rêver
Mais il me faut affronter la réalité.
 
Tu ne dois en aucun cas être désolé,
Tu ne pouvais pas savoir ce que j’espérais,
Même si j’ai essayé de te le montrer
Là-dessus aussi, je dois avoir échoué.
 
Ces poèmes, je tenais à te les donner,
Ils te sont dédiés, à toi de les conserver,
Je voulais t’envoyer le premier, le dernier,
Ils parlent de nous, il nous faut les partager.
 
Je te remercie de me l’avoir dit ainsi,
Tu as été compréhensif, toujours gentil,
Ca a du être pénible pour toi aussi ;
Notre destin était peut-être celui-ci.
 
Que mes poèmes t’aient plu, j’en suis bien ravie,
Je souhaite qu’il en soit de même pour ceux-ci,
Que malgré tout cela, nous restions amis
Et que nous sortions, si tu en as envie.
 
Je te remercie d’avoir embelli ma vie
Même si ce fut de courte durée, tant pis ;
N’oublie jamais que dans l’avenir infini,
Tu seras, pour moi, toujours plus qu’un simple ami…

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans vague à l'âme
commenter cet article

commentaires

Satine 10/04/2010 16:39


Nan, quand j'étais plus jeune, je pensais comme toi. Je me disais que je ne l'oublierais jamais et qu'il aurait toujours une place dans mon coeur. Aujourd'hui, j'ai des souvenirs avec lui mais ça
s'arrête là. Il n'y a plus aucune flamme pour lui, je réserve ce feu à celui qui le mérite vraiment : mon compagnon actuel.


nan 09/04/2010 20:21


quitte t-on vraiment l'être que l'on a aimé ne le garde t on pas au fond de nos? L'instant le plus dur est celui ou la rupture est dite aprés l'on renoue une amitié ou, dans notre coeur l'on garde
une place pour celui qui nous a laissé.Jamais nous n'oublions quand bien même l'on a souffert? ALORS QUAND L4ON A IM2 LA FLAMME PLUS PETITE BRULE ENCORE


Satine 16/11/2008 10:26

Ca a été difficile mais il a rendu les choses simples. C'est un ami que je vois encore aujourd'hui et sur qui je peux compter.

" Charly " 16/11/2008 09:22

Tu exposes là une douleur qui s'avère être contagieuse pour le lecteur que je suis. On ne peut rester insensible à tant de sincérité agrémentée d'un certain détachement qui rend ce poème-aveu très mature et force l'admiration. Cela a dû être une période assez difficile à traverser.
Charly...

Satine 09/12/2007 20:46

Mais personne ne sait qui je suis donc je ne crois pas qu'il y ait de risque. Je suis moins naïve aujourd'hui et bien plus méfiante.

Vance 09/12/2007 16:03

Eh bien, cela te rend vulnérable, tu révèles des failles dont pourraient profiter des gens mal intentionnés. MAis j'ai tendance à psychoter aussi.

Satine 03/12/2007 18:27

Dangereux ? Dans quel sens ?

Vance 03/12/2007 18:15

C'est bouleversant et en même temps très simple, très sincère. Tu mets ton coeur à nu, n'est-ce pas dangereux ?