Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 18:13
Lettre à Jean-Jacques Goldman rédigée une première fois à 16 ans puis rectifiée à 18 ans (ajout de nouveaux titres) pour son concert de 1998. Je me suis servi des titres de ses chansons (en rouge) pour lui rendre hommage. Bonne lecture !
 
Cher Jean-Jacques Goldman,
 
            Je t’écris ces mots en passant te voir lors de ce concert qui est ma foi : une bonne idée. Je voulais simplement te dire que tes fans et moi, on n’a pas changé d’idole, ce sont toujours tes chansons que l’on fredonne. D’ailleurs à tous tes concerts on ira. Ah quel bonheur de te revoir, lorsque tu chantes, même quand tu danses !
Malheureusement nos mains ne se toucheront pas, elles seront séparées par des barricades qui seront à mes yeux aussi épaisses que des murailles. Mais tu es de ma famille, tu es mon grand frère. J’aimerais tant vivre cent vies et veiller tard pour écouter ta musique jour et nuit, toujours plus fort.
Certains tolèrent l’indifférence mais pas toi, d’ailleurs tu chantes pour ça, pour dire ce que tu penses et à chaque fois « tout était dit ». Tu aimes quand la musique est bonne, alors tu prends ta guitare à la main et tu joues un p’tit blues peinard en chantant peur de rien blues.
Il suffira d’un signe ou de quelque chose de bizarre et tu écriras un, deux, trois mots sur ton carnet rouge. Ces quelques mots formeront une autre histoire mais ne compte pas sur moi pour composer la musique, tu trouveras bien tout seul ou avec l’aide de Michaël. D’ailleurs lui, j’l’aime aussi, mais ne lui dis pas, c’est confidentiel. Carole, qui n’est plus une petite fille, de sa voix extraordinaire fera swinguer la musique.
Cette nouvelle chanson me réveillera et me sortira de mon brouillard matinal d’une couleur entre gris clair et gris foncé. Encore un matin où je ne voudrai plus fermer les yeux et où je serai au paradis, au bout de mes rêves, dans ce tout petit monde, là-bas avec toi. Juste après, il me restera ta musique dans la tête, le milieu de vie dans lequel tu évolues si bien, ton autre chemin.
Des vies, il t’en faudrait des milliers pour faire partager ton talent aux futures générations ou au moins à juste quelques hommes. Juste un petit moment encore, j’aimerais quand même te dire : envole-moi de ta douce musique, serre-moi le cœur de tes tendres paroles, j’ai tant besoin de toi. Ah si c’est pas d’l’amour ! Ou devrais-je dire : sache que je
Je te donne cette lettre sans t’avoir parlé d’ma vie mais comme toi, il n’y a pas grand chose à dire. N’aies pas peur, tu seras à tout jamais le bienvenu sur mon boulevard et sur toutes mes chaînes.
Je te laisse maintenant, il y a quelqu’un qui m’attend et ce n’est pas un coureur, je te rassure. Voici le témoignage de fidélité d’une fille facile qui a une tendresse particulière pour toi …
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans prose
commenter cet article

commentaires

Satine 20/10/2009 19:00


Oui Cristal, c'est un immense vide, il nous manque à tous incroyablement... Il est grand temps qu'il revienne embellir la chanson française et réchauffer nos petits coeurs de fans fidèles.
Bisous


Cristal 18/10/2009 20:13


Coucou Satine,
Merci de cette participation pour cette lettre ouverte à JJ. GOLDMAN, qui malheureusement pour l'instant a quelque peu disparu de la scène... et qui laisse un grand vide ! merci Satine et encore
bravo...
big bisous et bonne semaine à toi


Satine 18/10/2009 17:52


Ce n'est pas bien grave Thierry, il n'y avait pas de règle fixe et ton texte est un bel hommage...
Bonne soirée


DentelleDeLune 18/10/2009 16:35


Bonjour satine et merci de ta gentille visite , j'ai lu et c'est super bien , moi , j'avais pas trop compris la règle , je croyais qu'il ne fallait que se servir des titres , alors bien sur un peu
décousu mon texte ... belle fin de Dimanche Bisous poétiques


Satine 15/06/2009 17:56

Tu l'as dit Maïlyse, je vois qu'on est encore sur la même longueur d'onde, je n'attendais que cela, qu'il tombe dans mes bras... Je t'invite vivement à aller au prochain concert, j'en ai vu 4 et ils sont phénoménaux... Malheureusement, ô grand désespoir, d'après une lecture récente, il n'est pas prêt de refaire un album et encore moins un concert... Sniff et resniff ! Par contre, oui, c'est un grand homme, tout comme Coluche et Balavoine et bien entendu l'abbé Pierre que je mettrais tout de même au-dessus... Ils nous manquent et il me manque... Bisous et bonne soirée

Maïlyse 14/06/2009 22:28

GRRRRRRRRRRRRRRRR OUI OB fait des siennes on ne peut aller à la ligne... Merci en tout les cas pour ce partage poétique grand si il pouvait lire cette plume ce JJG il en serait ravi...Bises amicales

Maïlyse 14/06/2009 22:26

Non hélas, je n'ai pas été à un seul de ses concerts, je n'en ai pas eu encore la chance... J imagine bien que tu aurais ouvert les bras en grand et tu aurais eu un énorme plaisir... Sourire. C'est un homme rempli d'humanité entre ses mains et bras il a fait et fera encore... Avec Coluche, balavoine se sont des hommes comme ça que l'on aurait bien besoin... Ainsi que l'abbé Pierre qui manque aussi... Ce sont des grands Hommes...

Satine 14/06/2009 11:49

Maïlyse, je poursuis mon commentaire, overblog refait des siennes, pas moyen d'aller à la ligne. As-tu été à son dernier concert ? Pour Envole-moi qui était la chanson finale, la scène s'est levée à la verticale, les musiciens et JJ étaient donc suspendus au-dessus de nos têtes, atachés par un simple harnais. Moi qui étais tout devant, j'avais JJ juste au-dessus de moi et bien entendu je l'aurais rattrapé s'il était tombé... Bisous et bon dimanche

Satine 14/06/2009 11:47

Ton commentaire Maïlyse me fait chaud au coeur, vraiment, merci beaucoup...

Mailyse 13/06/2009 21:54

Bonsoir Satine, j'ai lu deux fois, et c est vraiment merveilleux et splendide ce que tu as fait là. Je suis devant mon ordi, et j ai fredonné quelques unes de ses chansons en te lisant ; surtout rouge que j adore le plus et Envole-moi... J aime ce JJG aussi à l'époque je l'écoutais en 33tours sur ma chaîne... Bravo Satine et quel talent tu as, ce n'est pas pour te jeter des fleurs non, mais tu mérites que l'on te le dise... Je te souhaite une douce soirée Satine et je t envoie pleins de bisous amicaux... A bientôt