Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 04:22

J'adore ce mec ! J'ai d'abord fait sa rencontre télévisuelle (malheureusement car en vrai ça doit être encore plus sympa - ou pas) lorsque Canal+ avait encore son émission Le Supplément animé par Maïtena Biraben puis Ali Baddou. Il s'occupait alors de faire les biographies rapides des invités de l'émission de façon humoristique bien sûr. C'était une franche rigolade à chaque fois, plus pour nous téléspectateurs que pour les invités qui parfois s'en prenaient plein la tronche. Car Vincent n'a pas la langue dans sa poche, ben non quelle idée ? Elle s'assècherait voyons ! Il n'a non plus pas froid aux yeux, ben non sinon les paupières gèlent dessus et on ne peut plus voir, réfléchissez ! Bref cessons ces jeux de mots, il les manie mieux que moi, Vincent dit ce qu'il pense sans faire le lèche-bottes (ça aussi c'est dégueulasse comme image purée !) et c'est ce que moi j'apprécie chez lui. Il ne fera pas la même déclaration d'amour, de respect à un Prix Nobel de la Paix qu'à un membre du FN. C'est tout à son honneur et je le salue pour ça, l'intégrité aujourd'hui se fait rare, il faut la mettre en valeur et l'encourager quand elle montre le bout de son nez (ou de son museau, je ne sais pas).

 

Revenons un peu plus dans le présent.. Mon mari (désolée Vincent, mon coeur est pris mais pas mes rires, je te les laisse) m'a offert ce livre à Noël, je l'ai dévoré en deux jours (non je ne suis pas papierphage mais Dediennephage). Sincèrement j'ai souri et ri de bon coeur, oui mon coeur a des lèvres qui s'étirent lorsqu'il est content, ça vous pose un problème ? J'adore ses jeux de mots, son humour parfois cinglant, ses images décalées, son franc-parler, ses déconnades où il se perd parfois lui-même, bref ses mots sont un voyage au royaume du rire, sauf peut-être quand on est sa cible et qu'il ne nous porte pas dans son estime. (Il ne me connaît pas, ça tombe bien, ça ne risque pas de m'arriver). Pour ceux qui pourraient s'en offusquer, rappelons qu'aucun invité n'a été obligé de venir, que tous savaient pertinemment qu'une bio un peu bizarre leur serait lue à haute voix devant des milliers de téléspectateurs, et puis c'est l'occasion aussi de leur rappeler qui ils sont vraiment, quelles sont les conséquences plus ou moins néfastes de leurs actes, de leurs croyances, de leurs paroles. On ne va pas faire d'une merde un collier en or ? Ben oui, qui aurait envie de le porter en connaissant son passé pestilentiel ?

 

Pour vous mettre l'eau à la bouche (après l'image de la merde, j'admets que c'est un peu déplacé comme expression), je vous laisse un extrait qui moi m'a fait beaucoup rire, l'invité sûrement moins... Pour info les coquinous, Vincent Dedienne s'exprime sur l'actualité les soirs sur le plateau de Quotidien de Yann Barthès sur TMC vers 20 h 30 et il est actuellement en tournée dans toute la France (mais malheureusement pas près de chez moi, sinon je m'y serais précipitée, Vincent va falloir que tu révises ta géographie, le Nord-Est de la France existe aussi....). Le voir en vrai reste quand même plus sympa car ses intonations, ses pauses dans ses lectures sont encore plus drôles et puis il est mignon et il a un chat (gage de qualité)...

 

A Florian Philippot,

Ali, vous connaissez ce jeu popularisé par Pierre Palmade et qui s'appelle : "Tu préfères à vie" ? Je vous donne un exemple : Tu préfères, à vie, avoir une côte de boeuf coincée entre les molaires, ou à vie ta mère c'est Jean-Pierre Elkabbach ?

Vous avez compris le principe, on fait une partie !

Tu préfères boire un bol de glaires tous les matins ou faire la bio de Florian Philippot ?

Florian. Florian, je suis embêté parce que quand on me dit Philippot je ne pense pas au numéro 2 du Front National... d'abord parce que ça ne me vient pas naturellement de penser à vous, je m'en excuse... Et ensuite parce qu'il paraît que trop penser au Front National réduit l'espérance de vie, au même titre que manger du beurre de cacahuètes à tous les repas ou traverser l'autoroute les yeux bandés. C'est les statistiques.

Non, quand on me dit Philippot, je pense à Filipo & Co, un bar lounge de Livry-Gargan qui propose une carte variée de plats français et italiens dans une ambiance bon enfant. Et vous, j'ai vérifié, vous ne proposez pas l'ambiance bonne enfant.

Et comme j'ai un grand-oncle qui affectionne tout particulièrement ce restaurant, j'ai décidé de changer votre nom de façon à ce qu'il n'y ait plus de malentendu.

Je vous propose soit Florian Philipine qui met l'accent sur votre amour... de l'Asie. Sinon j'ai Florian Philipipeau qui évoque à la fois la musique et la teneur des discours du Front National. Florian Philipal aussi, après tout on n'est pas obligé de vous mettre au pluriel, un exemplaire par pays suffit largement. Ou Florian Philipetti, qui vous octroie la chance inouïe d'avoir des rapports intimes avec Arnaud Montebourg.

[....]

 

Et on s'arrête là, si vous en voulez encore, il va falloir acheter le livre et devenir comme moi Dediennephile !

Partager cet article

Repost 0

commentaires