Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 12:42

Soixante ans ! Mais non ce n'est pas possible !

Ce nombre n'est tout simplement pas crédible !

Suffit-il d'une date de naissance

Pour définir une personne, son essence ?

Il n'y a qu'à vous regarder pour comprendre

Qu'il y a encore beaucoup de choses à apprendre,

De clichés à combattre, d'idées à défendre

Et que les années ne sont pas à vendre.

Ces années que vous n'avez pas vu passer,

Celles qui vous ont permis de vous rencontrer,

De vous apprécier pour enfin vous aimer,

Vous marier et ne plus jamais vous quitter.

Souvenez-vous de ces moments de tendresse,

Baisers et caresses tout en délicatesse,

Petits mots doux employés avec adresse,

Sourires, fous rires menant à l'allégresse.

Ces partages, ces souvenirs qui vous lient

Ne doivent jamais quitter votre esprit,

Ils sont votre force, mais aussi une embellie

Dans laquelle se réfugier en cas de souci.

De votre honnête amour sont nés deux enfants

Franck et Céline qui sont déjà bien grands,

Ils vous ont demandé beaucoup de votre temps

Et vous vous êtes sacrifiés au fil des ans.

Qu'importent les horaires tardifs au travail,

Le ménage, le jardinage, la pagaille,

Angoisse, stress, bruit, les enfants qui braillent,

Vous avez tenu bon le gouvernail.

Et votre barque continue son chemin,

Evitez les embûches, il doit être serein,

Arpentez-le doucement, main dans la main,

La tête sur l'épaule, le regard au loin.

Il est temps pour vous d'être plus égoïstes,

De ne penser qu'à vous, d'être je m'en foutiste,

De tracer votre voie, de faire du hors-piste,

De réaliser les voeux sur votre liste.

Place au plaisir, aux envies inavouées,

Que sonnent les rires, les musiques endiablées,

Vous avez tant de choses à vivre, à partager,

Ce serait folie de les fuir, les oublier.

Que cette nouvelle décennie vous enchante,

Qu'elle vous apporte une joie omniprésente,

Chassez les regrets, les douleurs qui vous hantent,

Laissez venir votre bonne humeur envoûtante.

Que rugisse le rire contagieux de Laurette,

Qu'on l'entende d'Ay jusqu'à perpète,

Que l'éternel sourire de Guy nous illumine,

Que votre gaieté inassouvie nous contamine !

Partager cet article

Repost 0
Published by Satine - dans Evènements
commenter cet article

commentaires