Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 11:05

"Je suis né demain

Aujourd'hui je vis

Hier m'a tué"

Parviz Owsia

Voici la citation très shakespearienne qui précède la première partie du livre. L'auteur n'aurait pas pu mieux trouver pour résumer son roman. C'est une excellente mise en bouche contre-temporelle certes mais absolument parfaite pour l'histoire originale qui suit.

Avant d'utiliser les parties de cette citation pour vous donner l'envie de lire le roman, place à la quatrième de couverture :

A la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir à sa grande surprise qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis plus de vingt ans.

Tous les traitements ayant jusque-là échoués, son dernier espoir réside dans son nouveau neuropsychologue, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime pour l'aider à se remémorer son quotidien et ainsi rassembler peu à peu les fils de son existence. Quand Christine commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, elle est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

Commençons par la fin de la citation d'Owsia pour vous donner des informations complémentaires :

"Hier m'a tué" : Christine est amnésique à cause d'un incident survenu dans le passé bien évidemment et c'est cet accident qui est à l'origine de son cauchemar quotidien : elle ne sait pas où elle est, avec qui, quel âge elle a, quelle est sa vie lorsqu'elle se réveille dans son lit tous les matins. C'est la panique totale d'autant plus qu'à ses côtés est allongé un homme qu'elle ne connaît pas mais qui est son époux Ben. On n'a guère de mal à imaginer son angoisse perpétuelle et c'est ce que les premières pages du roman nous révèlent, nous décrivent merveilleusement sans répétition aucune, sans redondance lourde et soporifique.

"Aujourd'hui je vis" : elle a oublié son passé, elle a perdu des années de vie mais c'est aujourd'hui et chaque jour qu'elle reconstruit peu à peu son histoire. Ses rêves, ses entretiens avec le Dr Nash, ses discussions avec Ben son mari, ses sorties avec le Dr Nash sur les traces de son passé et quelques photos vont l'aider à compléter son journal intime, quelques lignes d"écriture quotidiennes qui retracent une partie de la vie qu'elle a vécue, des mots qu'elle relit chaque matin à son réveil dès le coup de téléphone du Dr Nash qui lui rappelle qui il est, les raisons de son amnésie et où elle cache son journal. Cette initiative est très importante, elle réduit les angoisses de Christine et lui permet d'avancer chaque jour un peu plus sur le chemin de son passé.

"Je suis né demain" : on attend qu'une chose bien évidemment, nous lecteurs vibrant à chaque découverte de Christine, c'est de connaître son histoire. C'est ce dont Christine rêve bien évidemment, c'est ce dont elle a besoin pour vivre normalement sans le rituel cauchemardesque du matin, sans faire de la peine à son entourage qu'elle ne reconnaît pas, sans se poser toutes ces questions qui l'assomment à chaque flash dans sa tête, à chaque parole de son mari ou de son médecin. C'est ce retour aux sources évanoui qui va lui donner un avenir, une renaissance...

Pour ne pas vous dévoiler trop d'indices et vous gâcher le plaisir de la découverte, je vais m'arrêter ainsi. Bien évidemment, c'est un roman passionnant que je vous conseille vivement, c'est une histoire inédite, un passé qui se construit peu à peu et qui se heurte à un présent, des pages de vie qui attireront votre attention sans la lâcher. S.J. Watson signe ici son premier ouvrage, c'est une belle réussite, j'attends avec impatience un autre voyage sous sa plume.

Partager cet article

Repost 0

commentaires