Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 17:04
Mauvaise étoile de R.J Ellory

Je connaissais R.J Ellory grâce à son roman les Anonymes dont je vous ai déjà parlé. J'avais apprécié l'intrigue, le style de l'écrivain alors autant renouveler l'expérience. Pas de déception à nouveau. Cette histoire est totalement différente puisqu'elle est centrée sur des adolescents et non sur la CIA, la mafia ou NYPD.

A l'origine, il s'agit de deux frères Clarence dit Clay et Elliott dit Digger qui ont eu la malchance de naître dans une mauvaise famille. Après avoir vu un de leur père tuer leur mère, ils sont placés dans des maisons de correction où ils vont subir les méchancetés des autres enfants mais aussi des responsables de l'institution. Ce qui les sauve, c'est l'amour qu'ils se portent tous les deux. En effet, Digger, l'aîné, protège son frère sans relâche et Clay considère son grand frère comme un héros.

Tout bascule le jour où Sheridan, un psychopathe cruel, violent, un meurtrier sans scrupule va les prendre en otage et les emmener avec lui en cavale.

Quatrième de couverture : Texas, 1964. Après l'assassinat de leur mère, Elliott et Clarence ont passé le plus clair de leur adolescence dans des maison de correction et autres établissements pénitentiaires pour mineurs. Le jour où Earl Sheridan, un psychopathe de la pire espèce, les prend en otage pour échapper à la prison et à la condamnation à mort, les deux adolescents se retrouvent embarqués dans un périple douloureux et meurtrier. Alors que Sheridan sème la terreur dans les petites villes américaines bien tranquilles qui jalonnent leur route, une sanglante et terrible partie se met en place entre les trois protagonistes. Loin de se douter de la complexité de celle-ci, les policiers, lancés à leurs trousses, et en particulier l'inspecteur Cassidy, ne sont pas au bout de leurs surprises.

Sheridan va être l'élément déclencheur de la cruauté, de la haine, d'un besoin irrépressible de vengeance de Digger. Cette malheureuse coopération va le faire totalement basculer dans une folie meurtrière viscérale de plus en plus sombre. Clay va perdre le frère, le protecteur qu'il a toujours connu et encensé. Il sera complètement perdu et effrayé, terriblement seul.

Heureusement pour lui, une autre rencontre va le faire renaître. L'histoire va alors s'imbriquer autour de trois protagonistes principaux : Digger et sa folie, Clay et sa survie, les policiers et leurs enquêtes.

R.J Ellory parvient sans mal à nous attendrir avec Clay, à nous horrifier avec les pensées lugubres et violentes de Digger et Sheridan et à nous captiver avec les éléments des enquêtes de Cassidy, du FBI et des policiers des petites villes ensanglantées. C'est un véritable thriller sombre qui nous tient en haleine, nous surprend et nous enchante. A lire absolument !

Extrait : Ses mains éclaboussées de sang serraient le volant de toutes leurs forces, ses lèvres retroussées laissaient voir ses dents, son corps était tendu comme un ressort.

Digger se tourna vers Clay. Clay ne croisa pas son regard. Il tentait d'être invisible.

"T'aurais dû voir ça, dit Digger d'un ton excité, les mots franchissant ses lèvres à toute allure. T'aurais dû voir ça... il pissait le sang. Le gros porc... il pissait le sang..."

Il se mit à rire comme un dément, regarda Earl, la route. C'est alors qu'il prit conscience de son odeur, de l'urine qui avait imprégné son pantalon. Digger baissa la tête, puis il regarda Clay, et il y avait quelque chose de terrifiant dans son regard. Comme s'il avait désormais peur de lui-même mais était allé trop loin pour faire machine arrière.

Clay tendit la main vers l'épaule de son frêre. Digger la repoussa d'une gifle.

"Fous-moi la paix, dit-il. Fous-moi la paix, Clay..."

Clay fixa Digger du regard comme pour lui faire passer un message. Tu as le choix. Il n'est pas trop tard. On peut s'en sortir. On a survécu à tout jusqu'à maintenant. Laisse-moi t'aider. Ne fais pas ça, Digger... ne fais pas ça...

Mais Digger ne l'entendit pas.

Il se contenta de lancer à son frère un regard à la fois honteux et haineux... un regard mauvais.

Quelque chose s'était produit en Digger et Clay ne le reconnaissait plus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

An'Maï 18/10/2015 20:20

Bonjour!
Je l'ai lu cet été ! Un roman noir de chez noir mais j'ai adoré alors que je ne suis pas fan du genre.

Satine 19/10/2015 15:46

Bonjour An'Maï et bienvenue sur mon blog.
Oui Ellory a ce don d'accaparer les lecteurs et de ne plus les lâcher. Si tu as aimé ce roman, je t'invite à lire les autres, j'en ai parlé de deux autres sur mon blog si tu as envie de te laisser tenter...
Bonne lecture et à bientôt peut-être