Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Satine
  • Le blog de Satine
  • : Ecoutez les battements de mon coeur, laissez-vous bercer par sa musique et partagez ma passion pour la poésie.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Référencement

PageRank Actuel
Actualité blog 

Bienvenue

Coucher-de-soleil.jpg
Oh toi visiteur, amateur de poésie,

Que ta curiosité a mené jusqu’ici,
Laisse-toi naviguer au gré de tes envies
Parcours tout ce qui gravite autour de ma vie.

  Ce ne sont que des essais couchés sur papier,
Une partie de moi qui voulait s’exprimer,
Des mots que je ne pouvais laisser enfermés,
C’est tellement beau de les entendre chanter…

  Flotte sur les méandres de mes sentiments,
Partage rires et peines, vole à mes vents,
Vogue sur mes larmes lourdes comme une enclume
  Pour que ton cœur palpite au rythme de ma plume.


20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 20:28

Avant dernière escale au côté de notre auteur so english, direction le Sud mes amis, un peu de soleil et de plaisir, ça vous tente ?

3) Le Sud : Le Dorset, le Hampshire et le Sussex

Cadre

Je suis un jeune cadre. Sans rival pour la propreté de mes poignets de chemise ;

J’ai un porte-documents Slimline et je roule dans la Cortina de l’entreprise.

D’ici à Burgess Hill, dans toutes les auberges au bord des routes

Les maîtres d’hôtel me connaissent tous et me laissent signer la note.

Vous me demandez quelle est mon activité. Et bien, concrètement, je m’explique,

Je suis un peu homme de liaison, un peu chargé de relations publiques

Principalement, j’assure la campagne export actuellement en vigueur

Et fondamentalement je suis opérationnel de dix heures jusqu’à cinq heures.

Pour les à-côtés fondamentaux – ce qui revient à parler transport –

J’ai une Aston-Martin écarlate – A-t-elle du punch ? Elle a le diable au corps !

Les piétons, les chats, les chiens – on les inscrit au carnage.

Je possède également un hors-bord, qui n’a jamais vu la plage.

Il est en fibres de verre, évidemment. Je l’ai appelé « Mandy Jane »,

Souvenir d’une oiselle que je fréquentais – Pur, s’il vous plait, sans soda –

Et comment l’ai-je acquis ? pour vous en faire la causette

Et vous en brosser le portrait, je dois changer la casquette.

Je suis un promoteur. Les sites que je recherche

Sont des bourgs de campagne tranquilles plutôt dans la dèche.

Un déjeuner et un ou deux verres, un peu de savoir-faire –

Et je mets dans la poche le responsable de l’urbanisme, le secrétaire de mairie et le maire.

Pour le cas où quelques défenseurs de l’environnement essaieraient d’interférer

Un arrêté de « péril en la demeure » du service technique de la municipalité

Viendra, en cas de problème, régler toute question de bâtiment –

Le style moderne, monsieur, sauf votre respect, s’implantera durablement.

Soleil et plaisir (chanson d’une propriétaire de night-club)

J’ai fait quelques pas dans le night-club ce matin ;

La poignée de porte et ses traces de Kummel,

Les cendriers qui n’étaient pas vidés,

Le ménage auquel on n’avait pas touché,

Et un sandwich à la tomate écrasé sur le sol.

J’ai ramené sur les côtés les épais rideaux magenta

Tellement Régence, tellement Régence, ma chère –

Et toute une meute de petites araignées

A fait la course entre les cidres embouteillés

Jusqu’à une caisse de mini Pollies près des bières.

Oh, dans l’été qui défile, soleil sur la rocade

Où tout se précipite vers la mer,

Et, chose par-dessus tout extraordinaire,

Ici où les camions font un bruit de tonnerre

Le soleil qui parvient à filtrer jusqu’à moi.

Quand Boris me rendait visite dans sa Sedanca,

Quand Teddy m’emmenait dans sa propriété

Quand mon nez inspirait la passion

Quand je suivais la mode de ma génération,

Quand je faisais attendre mes beaux tant que je voulais,

Il y avait suffisamment de soleil pour paresser sur le sable,

Il y avait suffisamment de plaisir jusque tard dans la nuit.

Mais aujourd’hui je meurs et mes jours sont comptés,

A quoi donc a servi ce bon temps dépensé ?

Me voilà vieille, malade, terrifiée et cuite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires